La Chine s’allie aux Émirats arabes unis: l’union d’une ère nouvelle

Afin d’être plus forte face à l’Union européenne, et de mieux défendre ses intérêts et propositions quant au conflit Nagorno-Karabakh, la Chine a aujourd’hui formé une coalition, l’Asie Unie, avec les Émirats arabes unis.

Les dirigeants de la Chine et des Émirats arabes unis concluent une entente historique

Le délégué chinois au Conseil de sécurité de l’ONU nous détaille les avantages de cette nouvelle en apparence impromptue, mais au final très bénéfique à toute la population asiatique, spécifiquement chinoise. Débutant en affirmant que le pays est toujours en quête de mieux servir et représenter ses citoyens, et ce, tant à l’ONU que dans n’importe quelle instance politique internationale, le délégué ajoute que cet accord contribuera sans équivoque à l’atteinte de ce but. Cette union représentant seulement les besoins et valeurs de la communauté asiatique, le gouvernement assure que cela aidera le pays à mieux se faire comprendre et respecter au plan international. Avec sa participation active au sein de l’ONU et cette nouvelle coalition, la Chine s’assure de refléter avec intégrité les besoins de ses citoyens et croit fermement que des conséquences positives à court terme se concrétiseront sous peu. Les Émirats arabes unis croient quant à eux que la coalition permettra une meilleure unité du vaste continent asiatique. L’unification des forces en une seule, plus forte, permettra une meilleure incarnation des valeurs divergentes des différentes régions d’Asie. Cela permettra aussi d’offrir à certaines nations des opportunités auxquelles celles-ci se seraient auparavant vu refuser l’accès.

CCTV