UNOOSA : Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’Union Européenne

L’Union Européenne pourrait tirer profit des résolutions adoptées par le bureau des affaires spatiales des nations unies (BASNU). Les délégués ont voté en faveur de quatre résolutions.

Les résolutions proposées mettent de l’avant plusieurs idées similaires dont l’éducation, l’élimination des débris spatiaux ainsi que le développement d’un partenariat entre les gouvernements et les organisations privées.

En outre, ces recommandations faites par le corps des affaires spatiales des nations unies vont avoir un impact positif sur l’Union Européenne.

Les délégués du bloc « Collaboration for the Heritage of Mankind » encouragent les membres à élaborer une campagne visant les étudiants internationaux afin de les encourager à aller étudier dans un domaine relié à l’aérospatial.

En effet, des bourses d’études ont été mises en place pour les étudiants qui désirent étudier en sciences spatiales à l’Université de Beijing. Cette bourse sera disponible à tous les étudiants dont ceux européens.

Ensuite, le problème international des débris spatiaux qui occupent et obstruent l’atmosphère sera réglé par un effort commun des membres du BASNU. Le bloc « To the Universe and Beyond » a proposé de permettre aux universités reconnues par le comité de permettre à leurs étudiants de développer et d’envoyer des satellites pour éliminer les déchets dans l’atmosphère.  

Finalement, un partenariat entre les gouvernements et les organisations privées pourraient permettre aux Européens d’obtenir plus de fonds de recherche pour l’espace. Cette décision aurait d’autres impacts positifs dont la création d’emploi de recherche en Europe ainsi qu’un meilleur accès aux bases de recherche.

Le bureau des affaires spatiales des nations unies avait un agenda qui semblait chargé au début du weekend, mais les délégués ont su relevé la tache avec brio.

Rosalie Lanteigne - Euronews